Profanation de la tombe de DJ Arafat : Hamed Bakayoko réagit !

Le ministre de l’Etat et ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a réagi suite aux actes de profanation de la tombe de DJ Arafat. Il a qualifié cette profanation d’« actes ignobles posés par des individus isolés et manipulés ».

Lire aussi : Togo : une compagnie d’assurances recrute (2 septembre 2019)

Sur son compte Facebook, le ministre de l’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a témoigné sa profonde gratitude à l’endroit des artistes venus de l’extérieur et qui ont pris part aux obsèques de DJ Arafat. Il en a profité pour condamner la profanation de la tombe de l’artiste, avant de la qualifier d’« actes posés par des individus isolés et manipulés ».

« J’ai reçu les artistes venus de l’extérieur pour rendre un dernier hommage à DJ Arafat. (Davido, Sidiki Diabaté, Naza, Dadju, J. Martins, Dibi Dobo, Mokobé, Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Dadju, Roga Roga)

En votre nom à tous, je leur ai exprimé notre profonde gratitude pour s’être déplacés, à leurs propres frais, pour être aux côtés des Ivoiriens.

Lire aussi : Burkina Faso : verdict attendu ce lundi dans le procès du putsch manqué de 2015

Ensemble, nous avons partagé le souvenir de cette cérémonie historique, et condamné la profanation de la tombe. Cet acte ignoble ne saurait effacer les marques d’Amour et l’hommage exprimés envers le défunt et sa famille.

Je les remercie pour les propos touchants m’encourageant à ne pas baisser les bras et à demeurer aux côtés des jeunes artistes et de la jeunesse en général.

En retour, je les ai rassurés qu’aucun mot ni aucun acte, quelle qu’en soit la méchanceté, ne saurait me faire cesser d’accorder à l’Amour du prochain une place centrale dans mes principes de vie.

Je réaffirme ma solidarité avec la famille, en ces moments difficiles.

Lire aussi : Profanation de la tombe de DJ Arafat : 12 personnes déjà arrêtées ; enquête en cours

Merci à tous les artistes de Côte d’Ivoire et à toute cette jeunesse ivoirienne qui se sont mobilisés durant toutes les cérémonies, et qui condamnent les actes posés par des individus isolés et manipulés.

YÔRÔ, Que ton âme repose en paix !

Adieu Fiston ! », a écrit Hamed Bakayoko.

Plus d'articles
Plan de relance de l’Union Européenne : un accord enfin trouvé entre les 27 pays