in ,

Programme de bourses de recherche en sciences fondamentales TWAS 2018 pour les jeunes chercheurs des pays en développement

Dans le cadre du programme TWAS, des subventions sont accordées à des projets de recherche de haut niveau en biologie, chimie, mathématiques et physique menés par des scientifiques de l’un des pays en développement.

Le programme de bourses de recherche TWAS en sciences fondamentales a été créé pour répondre aux besoins des chercheurs dans les pays en développement, en particulier ceux rattachés à des institutions dépourvues de moyens de recherche appropriés. Dans le cadre de ce programme, des subventions peuvent être accordées pour des projets de recherche en Biologie, Chimie, Mathématiques et Physique soit pour de jeunes chercheurs individuels, soit pour des unités de recherche dans la science  identifiés par TWAS, pour leur permettre d’acheter les moyens de recherche dont ils ont besoin pour améliorer leur productivité.

Le programme de bourses de recherche TWAS en sciences fondamentales vise à renforcer et promouvoir la recherche scientifique dans les sciences fondamentales dans les pays en développement ; à renforcer la capacité endogène des pays en développement dans la science ; à réduire l’exode des talents scientifiques du Sud ; à construire et maintenir des unités d’excellence scientifique S & TLC sur une plus longue période pour les aider à atteindre une masse critique de scientifiques hautement qualifiés et innovants capables de résoudre les problèmes de leur pays.

Détails du programme

*TWA Les subventions de recherche S sont attribuées à des projets de recherche prometteurs de haut niveau dans la Biologie, la Chimie, les Mathématiques et la Physique menées par des scientifiques individuels dans les pays en développement.

*Les subventions de recherche accordées à des chercheurs individuels s’élèvent au maximum à 15 000 USD

*Les subventions, normalement accordées pour une période de 24 mois, peuvent être utilisées pour acheter du matériel scientifique, des consommables et des littératures (manuels et actes seulement). Ils ne couvrent pas les salaires des chercheurs et / ou des étudiants, les dépenses de terrain, ou les frais de déplacement. En outre, l’achat d’ordinateurs portables et d’animaux de laboratoire n’est pas justifié.

Éligibilité

Les demandeurs individuels doivent être des ressortissants de pays en développement. Ils doivent être titulaires d’un doctorat, être en début de carrière, mais avoir déjà une expérience de recherche. Ils doivent occuper un poste dans une université ou dans un établissement de recherche et avoir moins de 45 ans.

*Les candidatures de femmes scientifiques et de personnes travaillant dans les pays les moins avancés sont particulièrement encouragées.

Comment faire une demande ?

*Les demandes de subvention de recherche TWAS ne peuvent être soumises en ligne que maintenant en cliquant sur l’onglet « Postuler maintenant » au bas de la page

*Veuillez noter qu’un chercheur ne peut soumettre qu’une seule demande à la fois et pour un seul type de subvention (soit en tant que demandeur individuel, en tant qu’unité de recherche ou ] COMSTECH ). Les candidats ne peuvent postuler pour d’autres programmes TWAS, c’est-à-dire postdoctoral, chercheur invité au cours de la même année afin d’être présents dans leur pays d’origine pendant toute la durée de la subvention.

Pour toute question, veuillez contacter Mme P. Patel, courriel: [email protected]

 Quand présenter une demande

*La date limite pour la réception des demandes est 11 mai 2018 Nous vous recommandons fortement de ne pas attendre la date limite, mais de soumettre la demande le plus tôt possible pour nous permettre de traiter votre demande aussi rapidement que possible.

Notification

*Veuillez noter que les réunions d’affectation des subventions de recherche TWAS des comités auront lieu d’ici la fin de l’année. Les candidats seront informés des résultats peu après la réunion.

Pour plus d’information : Visitez le site Internet officiel de TWAS Research Grants Program en sciences fondamentales



Le ministère togolais en charge de l’Emploi des Jeunes et l’ANPE se rapprochent pour la cause des jeunes chercheurs d’emploi

« Nous sommes à l’ère de la mondialisation et du numérique. Le notaire ne peut plus rester dans son bureau et se contenter des connaissances universitaires (…) », Me Tsolenyanu Koffi, Président de la Chambre nationale des notaires du Togo