in

Protection de la faune et de la flore : le Togo parcourt son plan d’investissement

image illustrative

Pour une gestion durable de l’écosystème forestier, le Togo dispose depuis 2017 de son Plan national d’investissement forestier (PNIF).

Le document qui couvre la période 2018-2022 s’inscrit dans la mise en œuvre du plan de convergence forestier de l’Afrique de l’Ouest. Pour une mise en œuvre effective de ce plan, le ministère de l’Environnement, du développement durable et de protection de la nature organise les 6 et 7 mai 2019 à Lomé un atelier de concertation nationale des partenaires techniques et financiers du programme national d’investissement forestier (PNIF) du Togo.

Il s’inscrit dans le cadre de l’appui de la Commission de la CEDEAO au plaidoyer et à la mobilisation des ressources pour l’avènement d’une gestion durable des forêts et de la faune dans la région.
Il a pour objectif de renforcer les capacités du Togo en matière de plaidoyer et de mobilisation des ressources.

Selon le Secrétaire général du ministère des Ressources Forestières, Sama Boundjouw, « Le dernier inventaire forestier national a montré que nous avons un taux de couverture de 24,24 %, mais nous voudrions aller vers les 30 %. Ceci voudrait dire que nous allons pouvoir contenir la déforestation, les feux de brousse et l’agriculture sur brûlis».

Au cours de cet atelier, les participants auront à explorer, entre autres, les opportunités de développement de partenariat, de cadre de coopération et de mécanismes de financement.

Cette réunion de concertation vient renforcer le processus de planification et de mise en œuvre des pratiques appropriées pour une utilisation responsable des forêts.



Hilacondji : incendie dramatique à la frontière Togo-Bénin ce mardi 7 mai

Hilacondji : incendie dramatique à la frontière Togo-Bénin ce mardi 7 mai

Guillaume Soro, des ennuis, Burkina Faso, Djibril Bassolé, Chérif Sy

Côte d’Ivoire : les conseils d’un maire pro-Ouattara à Guillaume Soro