in ,

Protection des grenouilles glissantes du Togo : le Ghanéen Caleb Ofori-Boateng récompensé à Londres

Grenouilles glissantes, Togo, Ghanéen, Caleb Ofori-Boateng, Herp Conservation Ghana, Fonds britannique Whitley pour l’Environnement,

Le scientifique ghanéen Caleb Ofori-Boateng (1er à partir de la gauche sur la photo), fondateur de ‘Herp Conservation Ghana’ a été récompensé en début de ce mois par le Fonds britannique Whitley pour l’Environnement.

Ce prix lui a été décerné pour son engagement en faveur de la protection des grenouilles glissantes du Togo (Conraua derooi), une espèce rare.

Lire aussi : Togo : l’ONU rend hommage à 2 casques bleus togolais tués sur le champ de bataille

Surnommée ainsi, en raison de ses cris d’appels uniques, la grenouille glissante du Togo a disparu il y a 40 ans à cause de la déforestation et la chasse.

La découverte, par l’équipe de M. Ofori-Boateng, d’une population de cette grenouille dans une forêt pluviale isolée dans l’est du Ghana près de la frontière avec le Togo a permis sa restauration et sa protection.

Lire aussi : Mercato : Zidane prépare un coup pour arracher Sadio Mané

Au début, le travail d’Ofori-Boateng suscitait des moqueries de la part des habitants qui ne comprenaient pas cette  passion pour ces grenouilles. Mais il a su faire comprendre l’utilité de l’amphibien. Depuis, ce sont des dizaines de milliers de cet espèce qui ont vu le jour.

Ce prix décerné par cette ONG internationale est une reconnaissance pour les travaux de ce premier biologiste spécialiste des amphibiens formé au Ghana. Il bénéficiera d’une dotation financière de 40 000 livres sterling (29, 7 millions FCFA).



Bénin, Crise préélectorale, Kemi Seba, ONG, Urgences Panafricanistes

Kemi Seba s’adressant aux négrophobes : « Vous m’avez brisé, humilié, mais au final… »

MHD : la bande-annonce du film « Mon frère » enfin dévoilée (vidéo)

Une bonne nouvelle parvient à MHD depuis sa prison