in

PSG / Affaire Alvaro : le gouvernement brésilien soutient Neymar

Le gouvernement brésilien, dans un communiqué publié ce mardi 15 septembre 2020, s’est dit « solidaire » avec Neymar, qui a accusé le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez d’avoir tenu des propos racistes durant le match entre le PSG et l’OM, pour le compte de la 3e journée de Ligue 1.

« Face à un énième cas de racisme dans le sport, le ministère de la Femme, de la Famille et des Droits de l’homme (MMFDH) est solidaire avec le joueur Neymar Jr. Le racisme est un crime », affirme le communiqué.

PSG-OM : la réponse d’Alvaro Gonzalez à Neymar

Le joueur brésilien, expulsé en fin de match pour avoir giflé Alvaro Gonzalez à l’arrière de la tête, s’est plaint auprès des arbitres, en répétant à de très nombreuses reprises « racismo, no ! » ( « le racisme, non ! »), en pointant du doigt le défenseur espagnol. Le Paris SG a apporté son soutien à sa star qui, après le match, s’en était violemment pris sur les réseaux sociaux à Alvaro Gonzalez : « Mon seul regret ? Ne pas avoir frappé ce connard au visage », avait-il écrit à la fin de la rencontre sur Twitter.

Dimitri Payet : il enflamme la toile en rajoutant une couche sur le PSG et Neymar

Ce mardi, la secrétaire nationale à la promotion de l’égalité des races au Brésil a dénoncé les « cas de discrimination basée sur la couleur de peau ». Même le président brésilien s’est mêlé de cette histoire. Jair Bolsonaro a pour sa part, retweeté un message de Neymar dans lequel l’attaquant se plaignait que la VAR (l’arbitrage vidéo) ait détecté son « agression » mais non pas celle « raciste », d’Alvaro Gonzalez envers Neymar.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dopage et corruption à l’IAAF Macky Sall cité dans le scandale Lamine Diack

Athlétisme : Lamine Diack condamné par la justice française

Lucifer / Tom Ellis : énervé et déçu des critiques sur Twitter, l’acteur prend une décision radicale