in ,

PSG-Atalanta : Thomas Tuchel sur un siège éjectable

Pour l’un des rendez-vous les plus importants de sa saison, le Paris SG se prépare à Faro, dans le sud du Portugal. Pour la première fois depuis trois exercices, le club de la capitale a enfin réussi à franchir l’obstacle des 8es de finale de Ligue des Champions. Et face à l’Atalanta mercredi, les Rouge-et-Bleu feront tout pour atteindre le dernier carré. Thomas Tuchel met ses troupes dans les meilleures conditions pour atteindre cet objectif. 

Ligue des Champions : les clubs qualifiés et le programme du « Final 8 » connus

Le technicien parisien deviendrait, en cas de qualification, le premier coach à envoyer le PSG en demi-finale de C1 depuis Luis Fernandez en 1995. L’Allemand sait en outre que, s’il y parvient, il sera quasiment assuré d’aller au bout de son contrat, c’est-à-dire en juin 2021. En revanche, si le scénario inverse se présentait, il aurait du souci à se faire. 

LdC / Barça-Naples : pour Gattuso, on ne peut pas arrêter Messi, sauf « sur PlayStation »

De quoi expliquer peut-être sa nervosité lors de ses dernières sorties publiques en conférence de presse, comme après la finale de Coupe de la Ligue remportée contre l’Olympique Lyonnais. L’Équipe révèle qu’au sortir de la défaite à Dortmund en 8e de finale aller (2-1), Nasser Al-Khelaïfi était particulièrement irrité et aurait pu le licencier en cas d’élimination face au BVB. Un faux-pas face aux Bergamasques pourrait avoir les mêmes conséquences. Un licenciement de TT et son staff coûterait près de 15 M€, explique le quotidien sportif. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Kira Chaana : la plus belle fille du Nigeria (photos)

Biélorussie / Présidentielle : Alexandre Loukachenko réélu avec 80,23% des voix