in ,

PSG : Kylian Mbappé livre ses états d’âme sur la saison et son niveau

Les dernières semaines n’ont pas été aussi fluides que les statistiques le laissent paraître pour Kylian Mbappé. Le prodige français de 21 ans a en effet collé 6 buts et décroché 4 passes décisives en Ligue 1, auxquels il faut ajouter ses trois buts en équipe de France face à la Suède, l’Ukraine et la Croatie. Pourtant, les critiques se font plus nombreuses et plus répétitives au sujet de l’attaquant, qui est passé au travers de certaines rencontres, et pas des moindres, comme celle face à Manchester United en Ligue des Champions. 

Interrogé sur le site officiel du Paris Saint-Germain, il a donné des éléments de réponse, en commençant par le calendrier si particulier de cette année, bouleversée par l’épidémie de coronavirus et ses conséquences. « C’est une année particulière à laquelle il faut s’adapter. Mais mentalement, c’est difficile de se remettre. Dans mon esprit, et nous sommes plusieurs à le ressentir, ce n’est pas une nouvelle saison. C’est comme si c’était la continuité de la dernière saison. Pour moi, on est au 60ème match de la saison, et pas au 9e match de la nouvelle saison. Pour moi, une nouvelle saison, c’est quand tu as une coupure pendant laquelle tu as eu le temps de recharger les batteries. Là, on est juste dans les prolongations, c’est un marathon qui continue, donc ce n’est pas évident. » 

Le ressenti de Kylian Mbappé peut se comprendre, lui qui n’a eu que 13 jours entre la finale de la Ligue des Champions perdue face au Bayern Munich et son premier match de la saison, avec l’équipe de France face à la Suède en Ligue des Nations. « Moi, j’aime jouer, j’aime ce sport, j’aime toujours être sur le terrain, donc tu ne me verras jamais me plaindre des matches. Mais dire que ce n’est pas évident à gérer, ce n’est pas une plainte, c’est un constat », poursuit-il. 

Le rythme effréné des rencontres pousse son entraîneur Thomas Tuchel à devoir parfois tirer sur la corde, comme lorsqu’il l’a titularisé à Nîmes deux jours après un match intense face à la Croatie. Mais aussi à s’en passer, comme face à Dijon samedi soir, où Mbappé est entré en jeu à un gros quart d’heure de la fin, ce qui ne l’a pas empêché de claquer un doublé. 

Mbappé veut progresser 

Les supporters parisiens attendent désormais de leur attaquant qu’il soit plus décisif en Ligue des Champions, compétition dans laquelle il n’a plus marqué depuis maintenant 6 matches. 

Est-ce cela à quoi pense Mbappé quand il juge son bilan actuel ?« Je pense que je dois évoluer et j’en prends conscience chaque jour. Ce n’est pas parfait. Je ne suis pas parfait. Il y a des matches où je n’ai pas été bon, mais je continue de progresser. Je pense aussi qu’il faut jouer avec les autres. Tu ne gagnes pas tout seul et ça, c’est le plus important dans un sport collectif. Ce n’est pas encore parfait parce que je suis un attaquant et un attaquant, au fond, on lui apprend à être égoïste à être dans sa bulle », évoque-t-il d’abord. « Je sais que ce n’est pas parfait, mais j’ai montré que j’étais capable de faire jouer les autres aussi, tout en conservant mon envie de marquer, parce que c’est aussi ça qui peut faire basculer des matches. Tout est une question de bon choix et je suis dans cette phase, où j’apprends encore à faire les bons choix. J’ai pas mal d’aspects sur lesquels je dois progresser et je suis sur la bonne voie, donc je suis content ». Lui le fan de Cristiano Ronaldo sait les efforts que le Portugais a consentis pour constamment évoluer et progresser. Saura-t-il tracer le même chemin et travailler sur ses points faibles ? L’avenir le dira.

Avec Footmercato




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Clasico / Barça : 5 joueurs paient les pots cassés

«Nous sommes libres de décapiter», des messages islamistes envahissent les sites français