PSG : Neymar dans la tourmente après son anniversaire

A une semaine du match aller de la Ligue des champions face à Manchester United, l’anniversaire de Neymar fêté, en grande pompe, fait grincer quelques dents.

Certes, la prochaine rencontre oppose les hommes de Tuchel à Villefranche-Beaujolais, club de National, pour le compte du 8e de finale de la Coupe de France, mais voir les joueurs du PSG faire la fête jusqu’à l’aube posent de nombreuses questions.

La fête d’anniversaire de Neymar pour ses 27 ans ressemble étrangement à celle de ses 26 ans. L’année dernière, la star brésilienne avait là aussi invité ses coéquipiers et plusieurs people à faire la fête, à deux jours d’une rencontre contre Sochaux.

Le capitaine sochalien Florent Tardieu avait à l’époque fustigé le manque de « respect » des joueurs parisiens. “Ils nous c… dessus”, avait-il écrit sur Twitter.

Neymar, PSG, tourmente,200 invités font la fête jusqu’à 5 heures

Environ 200 invités ont donc rejoint Neymar pour “La nuit rouge”, dont le DJ français Bob Sinclar, le chanteur brésilien Wesley Safadao ou le champion du monde de surf Gabriel Medina, en plus des joueurs et du staff du PSG.

« S’il n’y a pas eu de consommation d’alcool ni une veille tardive dans la nuit, il n’y a pas de risque«, commente, pour nos confrères du Parisien, un préparateur physique qui a œuvré en L1.

« On peut voir cela d’un mauvais œil du fait de la défaite à Lyon et de la semaine importante qui arrive, mais on peut aussi se dire que, mentalement, cette fête tombait à pic pour se retrouver ailleurs que sur un terrain et en discuter. Après, s’il y a eu certains excès (NDLR : certains joueurs sont restés jusqu’à 5 heures du matin), tout dépend des proportions que cela a pris et s’il s’agissait de titulaires ou non ».

“Certains joueurs vont le payer physiquement”

L’année dernière, les joueurs parisiens s’étaient imposés deux jours après la fête face à Sochaux (4-1), mais s’étaient largement inclinés face à Madrid 9 jours plus tard (1-3). Ce qui fait dire à l’ex entraîneur auxerrois Guy Roux : “C’est stupéfiant. Je suis un ardent supporter du PSG en Coupe d’Europe. Mais je pensais qu’ils tiendraient compte de la leçon de l’année dernière. Le club aurait dû intervenir pour dire que ce n’était pas sérieux. Une deuxième nuit presque blanche après celle suivant le match de Lyon et un peu d’alcool, certains joueurs, pas tous, vont le payer en termes de performance physique.”

Plus d'articles
Nicolas Sarkozy raconte l’accueil musclé que lui avait réservé Vladimir Poutine en 2008