>

Qatar 2022 : Les grandes annonces de Karim Benzema

Partager l'article sur :

Absent en 2018, Karim Benzema aura la chance de disputer une nouvelle Coupe du monde à partir du 20 novembre prochain. Sacré Ballon d’Or il y a quelques semaines, l’attaquant de 34 ans a été appelé par Didier Deschamps malgré son récent pépin qui l’a tenu éloigné des terrains avec le Real Madrid. Une convocation que l’ancien de l’OL vit comme une fierté, bien que le Mondial au Qatar ne soit pas la première Coupe du monde qu’il disputera.

« La Coupe du monde ? C’est de la fierté, de la joie. On sait ce que ça représente une Coupe du monde. Je suis pressé que ça commence. Tous les Français pense que sur le papier on est les meilleurs. On ne doit pas se cacher. Mais le football c’est 11 contre 11. On va devoir respecter les adversaires et gagner les 3 matchs » a-t-il ainsi confié au micro de Téléfoot. Karim Benzema s’est ensuite attardé sur les favoris du tournoi : « Le Brésil favori ? C’est un favori comme peut l’être l’Argentine, l’Espagne, la France. Après, il faut montrer sur le terrain qu’on est les favoris et gagner. »

Le buteur du Real Madrid a par la suite avoué qu’il avait hâte que la Coupe du monde commence afin de représenter au mieux la France : « Il n’y a pas de stress, mais une envie de commencer et pouvoir montrer ce qu’on peut faire sur un terrain devant des millions de gens, de représenter la France et montrer que je mérite d’être sans cette équipe. »

Alors qu’il a vu l’Équipe de France obtenir sa deuxième étoile depuis chez lui en 2018, Karim Benzema espère pouvoir être lui aussi sacré champion du monde cette année. « Le 3ème étoile ? Forcément, j’en rêve comme tout le monde. Mais je me dis pas qu’il faut que je la gagne. Je ne joue pas tout seul. Ça ne sert à rien de se mettre la pression. On est un groupe, chaque match et une finale. Il faut gagner tous les matchs, annonce-t-il avant de se livrer sur le jour de la finale du Mondial. La finale la veille de mes 35 ans ? Ça serait un beau cadeau d’anniversaire. »

À bientôt 35 ans, Karim Benzema pourrait être sacré champion du monde le 18 décembre, seulement quelques semaines après avoir été élu Ballon d’Or. Une manière de terminer l’année 2022 en beauté.