''Quand on est autoritaire, on ne cherche pas femme...''; le nouveau message d'Emma Lohoues qui provoque un tollé
Crédit Photo : actualiteivoire

”Quand on est autoritaire, on ne cherche pas femme…”; le nouveau message d’Emma Lohoues qui provoque un tollé

Emma Lohoues, l’ambassadrice des femmes autonomes vient encore d’envoyer un message à l’endroit de ces hommes qui se croient au-dessus de la femme.

Dans la culture africaine, il nous a été inculqué cette idée selon laquelle l’homme est le chef de la famille. Ainsi, c’est à lui qu’est conféré le droit de prendre des décisions au nom de toute la famille.

La femme, quant à elle, est reléguée au second plan. Même s’il est vrai que cette règle a été l’élément stabilisateur de la paix dans le foyer auparavant, l’on constate qu’il y a certains hommes qui en abusent.

Que ce soit en copinage ou au foyer, certains hommes se montrent si autoritaires et donnent l’impression à la femme d’être un objet. À cela, Emma Lohoues dit ”Non”.

Dans une publication sur sa page Facebook, la diva a interpellé ces hommes à faire preuve de clémence, où carrément à s’abstenir.

”Quand on est autoritaire, on ne cherche pas femme. On reste seul et on chasse les démons, car c’est avec eux qu’on doit se montrer autoritaire”, a-t-elle publié.

Cette affirmation a suscité un grand débat sur la toile. Naturellement, les femmes sont toutes d’accord. Mais les hommes ne partagent pas cet avis.

Même si cela a des limites, un homme se doit d’être autoritaire. Quand la femme refuse d’être soumise, automatiquement elle devient vendeuse de sexe. Comprendra qui pourra ;

Ma chère, marie-toi avec ton argent. Si tu veux pas être sur l’autorité d’un homme, ils viendront payer tes services et s’en iront ;

C’est parce que tu es autoritaire que tu vis sans mari là. L’autorité, c’est l’homme. Je passe”; sont les quelques commentaires postés par les internautes.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Moustique-tigre capable de transmettre une trentaine de virus : 58 départements français en vigilance rouge