Croiser un chien errant peut faire peur à ceux qui n’y sont pas prêts. Suivant certaines règles de conduite, il est possible de minimiser le risque d’être attaqué par l’animal, relate le spécialiste en la matière, Vladimir Ourajevskiï, président d’une organisation cynophile.

Franc CFA : après Idriss Déby, un autre président africain apporte son soutien à Patrice Talon



Aucun contact

Tout d’abord, il est indispensable d’éviter tout contact avec les chiens errants ou laissés sans surveillance. Normalement, les canidés n’attaquent pas les premiers. Si c’est cependant le cas, «il peut s’agir d’un animal malade ou blessé, mais c’est très rare», a souligné le cynologue.

Côte d’Ivoire : des ministres d’Alassane Ouattara privés de voyages !

Prendre un objet

«Si vous êtes attaqué par un chien, il vaut mieux s’approcher d’un mur et évaluer si vous pouvez y monter», a déclaré M.Ourajevskiï. De plus, il faut prendre un objet dans les mains et lever les bras pour faire semblant d’être plus grand, a-t-il poursuivi.

Mali : une attaque terroriste contre des militaires fait 54 morts

Selon ses dires, il ne faut absolument pas lever la main sur les chiens, surtout s’il y en a plusieurs. Il est ainsi possible de provoquer une attaque, parce que la meute de chiens errants a toujours un animal dominant qui va défendre son camarade.

Exhaler un parfum

«Si vous courez dans un parc, il vaut mieux s’arrêter et ne pas tenter de s’approcher d’un arbre. Si vous avez un objet [odorant, ndlr], ne serait-ce qu’un parfum, une laque ou un aérosol, il est possible de l’utiliser. S’il y a une odeur, les chiens ne vont pas se rapprocher de vous», a fait savoir le président de l’International Kennel Union.

Togo Top Impact 2019 : Prof Kako Nubukpo désigné personnalité de l’année 2019 (liste complète)

Même si les chiens enragés sont peu présents dans les grandes villes, il faut consulter un médecin en cas de morsure pour éviter tout risque de contamination.

Avec Sputnik