Que retenir de la Cop 21? Les universitaires s’interrogent

Que retenir de la Cop 21_Les universitaires s'interrogentLes premiers responsables de l’ONG ASEDI (Association des Scientifiques Environnementalistes pour un Développement Intégré), après leur participation à la dernière Conférence des Parties le mois de décembre dernier à Paris, étaient en atelier de restitution ce mardi 19 janvier, à l’Université de Lomé.

Le but est de partager le contenu des textes de l’accord de cette conférence sur les changements climatiques avec les universitaires, les fonds et contours dudit accord ainsi que les rôles qui devraient être siens dans la protection de l’environnement.

À cet effet, les accords constitueront un objet de plaidoirie auprès du Gouvernement togolais et les autorités compétentes pour leurs ratifications dans un bref délai, a affirmé Ouro-Djery Awali, Président de l’ONG ASEDI.

Une réflexion apparente à celle de Lénaïc Georgelin, chef section à la délégation de l’Union européenne au Togo, qui estime que des mesures concrètes doivent être prises par les autorités pour limiter les émissions des gaz à effet de serre.

Il faut noter que l’accord de Paris est un document de 39 pages approuvé par les 159 États-parties. Il constitue une résolution prise par laquelle les États s’engagent à maintenir le réchauffement climatique de la planète en dessous de 2 degrés Celsius.

Plus d'articles
Mercato / FC Barcelone : David Beckham veut Luis Suarez