Née à Kinshasa en février 1997, Céline Banza est une artiste indépendante, polyvalente, oscillant entre vidéaste, actrice et chanteuse.

Un talent qui lui permet la rencontre du chorégraphe-danseur Faustin Lyniekula à Kisangani, d’où naîtra un court-métrage en 2017 : Tamuzi, où elle joue son propre rôle.



Ses premiers pas de choriste, Céline Banza les a faits avec le chorégraphe-danseur Faustin Linyekula, au sein des Studios Kabako à l’est de la RDC.

En détention provisoire, une photo de MHD en prison fuite sur Twitter

Elle participe en 2017 à l’émission The Voice Afrique francophone. Une émission qui lui confortera dans son choix de vivre sa passion, la musique.

La jeune artiste s’est donné une mission : gravir peu à peu les marches et de s’imposer au-devant de la scène mondiale. Elle met en place le groupe Banza Musik ou elle s’engage à fond.

Ainsi, faut-il le préciser, son travail commence à porter des fruits. Céline Banza a remporté le Prix Découvertes RFI 2019 face à 9 autres finalistes : Anycris (Côte d’Ivoire) ; Bebe Baya (Guinée) ; Cysoul (Cameroun) ; Lydol (Cameroun) ; Nasty Nesta (Bénin) ; NG Bling (Gabon) ; Social Mula (Rwanda) ; Yann’Sine (Maroc) et Zonatan (Île Maurice)

Avec cette récompense décernée par RFI, c’est une nouvelle impulsion qui est donnée à la jeune congolaise.Une occasion également de faire entendre sa musique à un public beaucoup plus large.

Cristiano Ronaldo : « Mon objectif est de rester jeune, même si je vieillis »

Il est à noter que l’édition 2017 a été remportée par le chanteur malien de musique mandingue M’Bouillé Koité et l’édition 2018 remportée par le jeune chanteur rwandais Yvan Buravan.

Pour rappel, depuis 1981, le Prix Découvertes RFI met en avant les nouveaux talents musicaux du continent africain.

Au cours des années, ce Prix a contribué au lancement de nombreux artistes dont certains sont devenus des icônes de la musique en Afrique : Tiken Jah Fakoly, Amadou et Mariam, Rokia Traoré, Didier Awadi, Soul Bang’s.