in ,

Qui peut risquer la mort en consommant du miel ?

La nutritionniste russe Daria Roussakova, experte de l’Association nationale des diététiciens et nutritionnistes, indique que certaines personnes doivent faire attention en consommant du miel et explique comment et en quelles quantités il est préférable d’en ingérer.

Un examen des pupilles pourra révéler le risque d’une mort prochaine

En effet, le miel contient beaucoup de glucides et, de par sa composition, peut être plutôt considéré comme du sucre. En outre, il ne possède pas nombre de propriétés qui lui sont pourtant attribuées. Par exemple, il ne contient pas beaucoup de nutriments contrairement à ce qu’affirment certains, indique-t-elle à la chaîne russe Moskva 24. Pour obtenir des effets bénéfiques, il faut en manger en quantités qui risquent de conduire à du diabète et à de l’obésité. Par conséquent, le miel est contre-indiqué à ceux qui souffrent de ces maladies.

De plus, chez les diabétiques, la consommation de miel peut faire monter le taux de sucre brusquement, ce qui constitue un risque mortel.

Cet aliment étant considéré comme du sucre, il est préférable d’en manger dans la matinée afin d’avoir le temps de dépenser les calories. De plus, il ne faut pas trop insister : une ou deux cuillères à soupe de miel par jour suffisent, souligne-t-elle.

Homme le plus riche d’Afrique : les ambitions d’Abdul Samad Rabiu, le grand concurrent d’Aliko Dangote

En outre, il vaut mieux consommer du miel avec des produits laitiers comme le fromage blanc ou les croquettes et le gâteau au fromage blanc qui aideront à neutraliser les sucres rapides risquant de faire monter le taux de glucose.

Une précédente étude de 46 marques de miel parmi les plus populaires chez les Russes avait fait état de traces d’antibiotiques dans certaines.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La réaction hallucinante de Conor McGregor en tombant sur plus riche que lui

Le président biélorusse appelle Vladimir Poutine à l’aide