R. Kelly jugé dans une nouvelle affaire de crimes s3xuels : les jurés vont voir une vidéo de lui en train de…

Les jurés du procès de R. Kelly à Chicago vont voir une vidéo explicite du chanteur en disgrâce qui aurait eu des relations s3xuelles avec une jeune fille de 14 ans.

La star du R&B, qui purge déjà une peine de 30 ans de prison, est accusée par le tribunal fédéral de Chicago, sa ville natale, d’avoir incité des mineurs à avoir des relations sexuelles, d’avoir produit de la pédopornographie et d’avoir truqué son procès pour pornographie de 2008, au cours duquel il avait été acquitté.

Le mercredi 17 août, l’assistant du procureur Jason Julien a déclaré lors de l’ouverture du procès que le monde entier connaissait R. Kelly par sa chanson à succès “I Believe I Can Fly”, mais qu’il s’agissait là du “côté public de Kelly”.

« Kelly avait une autre face… une face cachée, une face sombre », a-t-il dit. « Ce procès concerne la face cachée de Kelly ».

Julien a cherché à donner aux jurés une idée de l’ampleur de l’exploitation présumée de Kelly, en disant qu’il a eu des relations sexuelles “à plusieurs reprises” avec des filles âgées de seulement 14, 15 et 16 ans, “plusieurs filles, des centaines de fois”.

Le procès intervient après que Kelly a été emprisonné pour racket et trafic s3xuel en juin 2022, lorsqu’il a été reconnu coupable d’abus s3xuels s’étendant sur plusieurs décennies. Il était détenu dans une prison de Brooklyn et a récemment été transféré au Metropolitan Correctional Center de Chicago.

Les avocats de deux des coaccusés de Kelly s’adresseront aux jurés avant que le gouvernement ne commence à appeler des témoins plus tard.

Similaires