Encore une bonne nouvelle pour le Togo. Le pays arrive en tête du classement des pays en matière d’interconnectivité dans l’espace de l’Uemoa. Et ce n’est pas tout, dans l’espace CEDEAO, il est 3eme après le Ghana et le Nigeria. Tel est le contenu du rapport de la cinquième édition du « DHL Global Connectedness Index » (GCI) paru la semaine dernière.

Les performances prises en compte par le classement découlent des réformes et investissements du gouvernement au port de Lomé, classé le premier de la sous-région, et l’aéroport qui est réputé l’un des plus modernes du continent. Ces infrastructures jouent un rôle d’accélérateur de la connectivité avec les autres pays du monde.



Autre fait marquant, seuls neufs pays africains figurent dans le top 100 mondial de ce rapport. Le Togo occupe la 92e  place sur les 169 pays classés.

Lire aussi : Bénin : Expulsion de la représentante de Air France de Cotonou, le Président Talon maintient sa position

Cette situation devrait s’améliorer avec la mise en œuvre de la Zone de libre échange commerciale initiée par l’Union africaine, et dans laquelle, 49 pays sont déjà engagés.

Il est à noter que le classement mesure et analyse les flux internationaux du commerce, des capitaux, des informations et des personnes. L’interconnectivité des pays au reste du monde est déterminée par l’intensité des flux internationaux de commerce, de capitaux, d’informations et de personnes, selon le rapport 2018 du GCI.