RDC : après 3 ans d’exil, l’opposant Moïse Katumbi de retour au pays

Le retour de l’opposant Moïse Katumbi, annoncé lundi 20 mai à Lubumbashi, marque le coup d’envoi d’une semaine politique intense en République démocratique du Congo, avec la nomination attendue d’un premier ministre de consensus entre l’actuel président Félix Tshisekedi et son prédécesseur, le « président honoraire » Joseph Kabila.

Lire aussi : Mauritanie : vague de nominations en Conseil des ministres avant la présidentielle

Allié puis adversaire de l’ancien président Kabila, Moïse Katumbi est attendu dans la capitale du Katanga trois ans jour pour jour après son départ, en pleine tourmente judiciaire.

« Aujourd’hui déjà en Afrique… et demain, de retour sur ma terre natale, auprès de mon peuple, avec les miens », a déclaré sur Twitter Moïse Katumbi, qui pourrait rejoindre Lubumbashi depuis l’Afrique du Sud en jet privé. Aucune autorité n’a indiqué qu’il pourrait être empêché d’arriver.

Avec Le Monde

Plus d'articles
UEFA : l’Euro féminin reporté en 2022