RDC : Après le pouvoir, Joseph Kabila revient à ses premières amours

Il y a une vie après le pouvoir et l’ex-président congolais Joseph Kabila Kabange (JKK) le démontre si bien.

Après avoir laissé le pouvoir à Félix Tshisekedi, en janvier dernier, JKK se laisse aller à ses premiers amours : le business.

Dans sa parution de cette semaine, Jeune Afrique rapporte que l’ex-président relance ses activités dans le monde des affaires.

Lire aussi : Incident lors du match Liverpool-Tottenham : on en sait un peu plus sur les motivations de la femme à poil

Ses activités minières, d’abord : dans la province de Tanganyika, dont son frère, Zoé Kabila, a été élu gouverneur en avril, l’ex-président possède des participations majoritaires dans des mines de lithium, d’or et d’étain.

Agropastorales, ensuite: outre son ranch de Kingakati, Kabila possède de grandes fermes d’élevage, comptant plus de 5 000 têtes de bétail, à Kimpese et sur l’île de Mateba (Kongo-Central), ainsi qu’un vaste domaine jouxtant le parc de Kundelungu (Katanga).

Enfin, l’ancien chef de l’État fait construire un navire de transport de passagers et de marchandises ainsi qu’un quai d’app ontement à Kalemie, sur le lac Tanganyika, en vue d’établir une liaison avec le port lacustre de Kigoma, en Tanzanie.

Lire aussi : Bénin : l’homme qui murmure à l’oreille du président Patrice Talon

Mais JKK n’a pas fini avec la politique, indique le magazine. Il reste le chef de la majorité parlementaire et s’efforce de gérer les nouveaux équilibres politiques avec Félix Tshisekedi. Après avoir repris ses fonctions de président de son parti (le PPRD), l’« Autorité morale » de la coalition Front commun pour le Congo envisage de faire sa « rentrée politique » d’ici à la fin de l’année, précise le journal.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo/Circulation des engins à l’Université de Lomé : voici les nouvelles réglementations en vigueur