RDC : Ebola reste une « urgence mondiale », selon l’OMS

L’épidémie d’Ebola en cours en RDC reste une « urgence mondiale » sanitaire, a déclaré vendredi 18 octobre l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à l’issue d’une réunion de son comité d’urgence.

Togo : l’ANPE recrute pour le MIFA (17 octobre 2019)

L’OMS, qui avait déclaré l’épidémie urgence sanitaire mondiale le 17 juillet, était tenue de réévaluer la situation dans un délai de trois mois.

Il a été décidé que « l’urgence de santé publique sera maintenue pendant trois mois supplémentaires » et que « le comité d’urgence sera reconvoqué dans trois mois », a déclaré le directeur général de l’OMS, le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse. « Cette épidémie reste complexe et dangereuse ».

L’urgence sanitaire mondiale est une mesure exceptionnelle, qui n’avait été décrétée précédemment que quatre fois seulement par l’OMS : en 2009 pour la grippe H1N1, en 2014 pour la poliomyélite, en 2014 pour l’épidémie d’Ebola qui a fait plus de 11 300 morts dans trois pays d’Afrique de l’Ouest (Liberia, Guinée, Sierra Leone) et en 2016 pour le virus Zika.

Togo : la BAD recrute pour ces postes (16 octobre 2019)

Déclarée le 1er août 2018 à Mangina, l’épidémie d’Ebola en cours en RDC a fait quelque plus de 2150 morts, alors que le cap des 3000 cas a été dépassé.

Avec Jeune Afrique

Plus d'articles
Quelle destination pour Pep Guardiola ?