RDC : Félix Tshisekedi face à ses premières critiques

L’administration Tshisekedi fait peut-être face à l’une de ses premières critiques. Elle est relative à la somme allouée à la réalisation du monument funéraire dédié à Etienne Tshisekedi, l’ancien opposant et père du nouveau président de la RDC.

RDC, Félix Tshisekedi, critiques, Etienne Tshisekedi, monument funéraire
Félix Tshisekedi

Le montant qui a circulé sur les réseaux fait état d’un besoin de 2,5 millions de dollars américains soit un équivalent de plus d’un milliard de francs Cfa pour le monument funéraire à Kinshasa. Sur les médias sociaux, les internautes ne sont pas allés par quatre-chemins pour fustiger cet état de choses.

Lire aussi Côte d’Ivoire : quand Guillaume Soro avertit Ouattara et ses allié

Réactions acerbes…
Tout est parti de la correspondance envoyée par Vital Kamerhe, le directeur du cabinet de Félix Tshisekedi. Il demandait en effet aux ministres des Finances et de budget de permettre un premier décaissement de 500 000 dollars américains. Les réactions qui ont suivi la publication de ce document sur les réseaux sociaux ont été assez acerbes et témoignent de l’opposition à l’utilisation d’un tel montant. Certaines organisations comme le mouvement citoyen “Lutte pour le changement” (Lucha) ont estimé qu’il était hors de question que dans un pays où sévit la pauvreté une somme pareille soit dépensée pour un monument.

Notons qu’aucune voix n’a contesté l’authenticité du document qui a circulé. Des personnes proches du pouvoir ont tout de même tenu à clarifier que les 2,5 millions de dollars américains n’étaient pas uniquement destinés au monument funéraire, mais également à l’organisation des obsèques nationales d’Etienne Tshisekedi décédé depuis le 1er février 2017 à Bruxelles.

Plus d'articles
«Vous avez déjà soigné quelqu’un ?» : quand Didier Raoult menace de quitter un plateau d’interview