RDC: l’ANR demande l’audit des dépenses du gouvernement depuis janvier

Le chef de l’Agence nationale de renseignements ANR demande un audit de tout l’argent dépensé par les différents ministères depuis l’investiture de Félix Tshisekedi en janvier dernier.

Lire aussi: Soudan : un Conseil souverain composé de 6 civils et 5 militaires formé

La lettre en date du 17 août, ordonne à l’inspecteur général des finances d’auditer « tous les décaissements de fonds du Trésor public en faveur de tous les ministères du gouvernement depuis l’investiture de Felix Tshisékédi ». En clair, le chef de l’ANR, Justin Inzun Kakiak demande à  examiner chacune des dépenses engagées par les différents ministères depuis janvier dernier.

Lire aussi: Putsch manqué au Burkina Faso : prison à vie requise contre l’ancien ministre Djibrill Bassolé

Depuis plusieurs semaines, des ONG et acteurs de la société civile font état de soupçons de détournements de fonds dans différents ministères. L’association congolaise pour l’accès à la justice se félicite ainsi que l’Agence nationale de renseignements vienne mettre le nez dans ces accusations. D’autres sources voient dans ce courrier une mesure plus politique. Une façon de mettre la pression sur Félix Tshisekedi alors qu’il doit rendre public son gouvernement attendu depuis sept mois.

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui appellent à ce que cet audit soit élargi aux dépenses de la présidence, et non pas aux seuls ministères. Ce qui, selon eux, serait une réelle preuve de transparence et de changement au Congo.

Plus d'articles
Un nouveau film de la saga “Hunger Games” en préparation