RDC : les discrets conseillers de l’ex-président Joseph Kabila

L’ex-président Joseph Kabila a passé le pouvoir à Félix Tshisekedi en janvier dernier, mais reste un acteur clé en République Démocratique du Congo (RDC).

RDC les discrets conseillers de l’ex-président Joseph Kabila

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Rumeur de disparition du corps de DJ Arafat ; la réaction de la direction de la morgue

Auto-proclamé Autorité morale du Front Commun pour le Congo (coalition majoritaire à l’Assemblée, au Sénat et au sein du gouvernement de Sylvestre Ilunga présenté ce lundi), l’ex-chef d’Etat qui a dirigé le pays de 2001 à 2019 est réputé secret. Ceux dont il s’entoure se doivent donc d’être d’une fidélité à toute épreuve.

Lire aussi : Cliniques privées au Togo : les tarifs des prestations augmentent dès septembre  2019

Mais qui sont ces hommes clefs du système Kabila ? Jeune Afrique dresse de mini-portrait de quatre d’entre eux dans sa parution de cette semaine.

Néhémie Mwilanya Wilondja

Son directeur de cabinet depuis 2015 et son homme de confiance pour les questions politiques. Avocat de formation. Chef de file des négociateurs du FCC, chargés de répartir les portefeuilles du nouveau gouvernement de Félix Tshisekedi. Son surnom : « le vice-président ».

Lire aussi : La RDC a enfin un nouveau gouvernement

Barnabé Kikaya Bin Karubi

Son principal conseiller diplomatique, après avoir été son secrétaire particulier. A cofondé, en 2002, le PPRD, la formation politique de Joseph Kabila. Originaire du Maniema, comme sa mère, et proche de Jaynet, sa soeur jumelle.

Kalev Mutond

Son collaborateur pour les questions de sécurité (il briefe également le nouveau Premier ministre). Fut pendant huit ans le patron des renseignements (ANR). Est sous le coup de sanctions internationales pour son rôle dans la répression de manifestations, dont celles de 2015.

Lire aussi : Togo : Sheyi Emmanuel Adebayor s’est engagé avec un nouveau club !

Emmanuel Adrupiako

Son conseiller aux affaires financières depuis 2001. Avait déjà été secrétaire chargé des questions économiques auprès de Laurent Désiré Kabila, le père de Joseph. A été mis en cause dans le Passeportgate, en 2017.

Plus d'articles
France / Covid-19 : appel à une «grève sanitaire» dans les lycées