>

RDC : Un colonel arrêté pour avoir empoisonné un Général de l’armée

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Le Général Tshinkobo Ghislain, commandant du 34e régiment militaire, mort le 16 août 2022, serait empoisonné, d’après les premières enquêtes ouvertes par la Cour militaire du Nord-Kivu.

Après l’autopsie du corps du défunt, la justice militaire a arrêté le Colonel Kahombo Augustin, son subalterne. 

Il est suspecté d’être l’auteur de l’empoisonnement aux phénothiazines, des produits reconnus très toxiques entraînant une brûlure d’estomac. 

Les résultats de l’autopsie, rendus publics le 10 septembre 2022, montraient que le Général a bel et bien été empoisonné trois jours avant son décès. 

Le Général Tshinkobo Ghislain n’était affecté dans le Nord-Kivu que l’année dernière. La justice est à pied d’œuvre pour découvrir le mobile de son assassinat.

2021 © L-FRII MEDIA