RDC : un incendie ravage plus de 250 maisons ; d’importants dégâts enregistrés

À Bukavu, un incendie a touché la commune de Kadutu, dans le Sud-Kivu, en RDC. C’est la stupeur pour les habitants du quartier Nkafu. Des images de désolation, des centaines de maisons calcinées et les dégâts sont considérables.

Lire aussi : Un clandestin africain tombe d’un avion en plein vol

Au milieu des débris de tôles, des cendres et un peu de fumée à côté, les sinistrés du camp Zaïre sont venus se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Ils ont tout perdu : « Tout, sauf mes enfants et mon mari. Le feu est venu », témoigne une femme. « Rien n’a été sauvé, on n’était pas là. On suivait le match. Les autres dormaient déjà », explique pour sa part un autre réfugié.

Après les enquêtes, la coordination provinciale de la protection civile au Sud-Kivu précise que le feu est venu de l’une des maisons où il y avait du carburant. « Il y a un jeune monsieur de 15 ans qui était dans une maison. Il a bousculé un bidon d’essence qui était dans la maison. Alors l’essence s’est dispersée sur un câble et du courant électrique. Et c’est là où le feu est parti », ajoute maître Adophe Bambeké, coordinateur de la protection civile au Sud-Kivu.

Hypocrate Marume est le président de la société civile de la commune de Kadutu. Il estime que l’urgence humanitaire s’impose : « On a perdu au moins plus de 250 maisons, avec au moins 500 familles sans abri présentement. Il y a une petite de 7 ans qui est décédée. Il y a trois blessés ».

Lire aussi : Un voleur violemment lynché pour avoir volé les quêtes de l’église

En mai dernier, au moins 15 autres maisons ont pris feu à Chivera dans la même commune de Kadutu. Et encore aujourd’hui, plusieurs familles y vivent sans assistance.

Avec RFI

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Nécrologie Togo L’ancien ministre Kokou Gozan est mort
Togo : L’ancien ministre Kokou Gozan serait-il décédé ?