RDC : un journaliste porte plainte contre le Président Félix Tshisekedi

Un journaliste indépendant a décidé de porter plainte contre le Président Félix Tshisekedi, a-t-on appris ce jour.

La plainte a été déposée mardi à Kinshasa au bureau du Procureur près la Cour constitutionnelle par le journaliste Piuis N’Ghou Romain Rolland contre le Président pour violation de la constitution.

En effet, selon le plaignant, M. Tshisekedi viole la constitution en suspendant l’installation du Sénat nouvellement élu.

Lire aussi : Togo-Conseil des ministres : plusieurs nominations dans des ministères ce 20 mars

« Etant garant de la Constitution et du bon fonctionnement des institutions, le président de la république pris par un par émotion du vandalisme et barbarie de ses militants du parti Union pour la Démocratie et le Progrès social UDPS, viole intentionnellement la Constitution par la suspension de l’installation du Sénat, en plus de la suspension de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs, ce, à cause la barbarie des membres de son parti, l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) », écrit-il.

Lire aussi : Officiel/Togo-6e législature : les députés convoqués en session extraordinaire

Il est à noter qu’à l’issue d’une réunion interinstitutionnelle qu’il a présidée le 18 mars, le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi a décidé de suspendre l’installation des sénateurs nouvellement élus ainsi que la tenue prochaine de l’élection des gouverneurs prévue le 26 mars. En effet, les « grands électeurs » sont accusés, par exemple, d’avoir vendu leur voix aux candidats de l’ex-président Joseph Kabila, qui revendiquent la majorité des sièges au Sénat, élu au suffrage indirect.

Plus d'articles
Voici comment Kate Middleton a révélé son vrai visage à Meghan Markle