RDC : viol collectif sur une collégienne de 13 ans ; le verdict de la justice embrase les populations

L’acquittement de cinq jeunes accusés de viol sur une collégienne a suscité une vague d’indignation dans le pays.

L’annonce du verdict du tribunal pour enfants de Kinshasa-Gombe dans l’affaire de viol collectif a provoqué une vague d’indignation dans le pays.

Lire aussi : Drame : un père de famille emporté par la mer sous les yeux de ses filles

Les faits se déroulent le 17 mai, jour férié dans un appartement privé de la commune de la Gombe où une collégienne de 13 ans aurait été droguée par ses amis, tous issus de la même école.

Si la scène largement sur les réseaux sociaux crée l’émoi, c’est surtout le verdict de la justice qui est indexé.

Deux des mineurs accusés d’avoir participé au viol ont été condamnés tandis que cinq autres prévenus acquittés. Les parents des deux condamnés doivent respectivement verser 10.000 dollars américains de dommages et intérêts mais la défense compte faire appel.

Une décision qui a provoqué la colère de la population au vu du profil des accusés, qui seraient, selon certains, issus de familles nantis et proches de personnalités politiques.

Lire aussi : Togo : une jeune femme accouche dans les toilettes d’une société

Des activistes et des collectifs de protection des femmes ont décidé de mener des actions pacifiques en soutien à la victime, qui d’après son avocate aurait tenté de mettre fin à ses jours.

Avec Koaci

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Niger: un prêtre catholique échappe de justesse à une attatque terroriste