Real Madrid : Carlo Ancelotti face à un véritable problème dans son effectif avant la Supercoupe d’Europe

Si le technicien italien du Real Madrid a réussi une saison parfaite pour la première année de son retour, c’est parce qu’il avait à sa disposition un effectif bien restreint auquel personne ne croyait pour faire de grandes choses. Mais son management a été gagnant, et il a su utiliser à bon escient les joueurs qui étaient à sa disposition. Désormais, ce n’est plus le cas, puisqu’après son ascension fulgurante de la saison dernière, l’objectif de Florentino Pérez est de soulever une autre Ligue des Champions, la 15e du club.

Et pour y arriver, le président a renforcé de manière ingénieuse son effectif. Puisque le poste qui n’avait jamais de doublure à la maison blanche est celui de Casemiro. Et pour régler ce problème, Florentino Pérez a dû sortir le chéquier, puisque 80M€ ont été dépensés pour signer le Français Aurélien Tchouameni. Les intentions sont donc très claires. Le Français n’est pas venu pour jouer la doublure du Brésilien, mais le concurrencer à son poste, et il le prouve déjà avec les matchs de pré-saison, même si tactiquement, il n’est pas aussi souvent bien positionné que le Brésilien.

C’est dire que même s’il doit se réajuster tactiquement, il semble déjà à la hauteur de la tâche. Il est donc désormais clair que cette saison, il semble plus coûteux d’être dans le onze, car le niveau de l’effectif a augmenté, resserrant les vis sur chaque poste et élevant les notes minimales. Et même pour le côté gauche de la défense, entre Alaba, Rüdiger et Mendy, il y aura deux places. Il faut en laisser un de côté.

Ancelotti n’a donc pas la tâche facile, même si pour le moment l’Italien est clair sur ses premiers choix qui sont Casemiro et Mendy. Mais qu’ils restent les meilleurs à leur poste est la seule solution pour eux de continuer par être un titulaire indiscutable. Pour le moment, l’Italien est confronté à une véritable énigme de confiance, et il a intérêt à faire les bons choix, puisque son premier séjour à la maison blanche a été écourté après la décima, ce qui doit lui rappeler bien de mauvaises choses.

Similaires