Nouvelle zone de turbulence au sein de la Casa Blanca ! Après la défaite en championnat chez le promu Majorque, Zidane et ses hommes ont encore essuyé une salve de critiques. Conséquence, la presse ibérique avance que la rencontre face à Galatasaray décidera de l’avenir du champion du monde 1998.

Togo / Nigeria : retour sur les moments de joie des Éperviers au coup de sifflet final du match (vidéo)



Zidane serait plus que jamais sur la sellette. Une défaite en Turquie lui serait fatale, puisque plusieurs grands noms se tiennent en embuscade (Mourinho ou Allegri). Par contre, présent en conférence de presse, Ramos a balayé les rumeurs et affiché son soutien au technicien français.

« Mourinho ? Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes, nous ne pouvons pas gérer l’opinion des gens. Zizou est vacciné contre la peur, il sait comment faire fonctionner ce club et comment ça se passe au quotidien. Il sait que nous dépendons des résultats. Nous devons vivre en dehors des louanges et des critiques car, à la fin, le football va très vite et nous savons qu’il en est ainsi. Sinon nous serions conditionnés par les matchs. Nous devons essayer d’obtenir les résultats qui nous mettront à l’aise », a-t-il confié.

Togo : l’UNICEF recrute (22 octobre 2019)

C’est connu de tous, Ramos et le technicien lusitanien ont des visions bien différentes.

Avec Afrique Sport