in ,

Rebondissement dans l’affaire du « faux-ressuscité » : le pasteur Alph Lukau prend à témoin son cameraman

Le Pasteur Alph Lukau et son cameraman

Après son aveu, le week-end dernier sur la fausseté de sa vidéo de résurrection, le pasteur Alph Lukau a réagi aux allégations selon lesquelles son cameraman serait celui qui aurait joué au faux-mort.

Au cours de son service du vendredi, le pasteur a appelé le cameraman de l’église, Anele Watson, sur la scène pour le présenter afin de réfuter les rumeurs selon lesquelles il serait « l’homme ressuscité » dans la vidéo du cercueil qui est devenue virale.

Selon ses propos, Watson a grandi dans l’église et est originaire de Pretoria et n’est pas celui qui est présenté comme Brighton Moyo, le faux mort. Son père est l’un des chefs spirituels de l’Alleluia Ministries International (AMI).

Lire aussi La vidéo de « résurrection » d’un mort par le pasteur Alph Lukau  ce week-end suscite des réactions

Le pasteur Alph Lukau et le faux-ressuscité
Le pasteur Alph Lukau et le faux-ressuscité

Selon les fidèles de l’église, Watson serait poursuivi partout où il allait par des populations pour le toucher et croire en sa véritable résurrection. Une situation qui l’empêche de se rendre à son travail et de d’adonner à ses occupations quotidiennes.

Pour le pasteur Lukau, il s’agit de laver Anele de tout soupçon d’implication dans cette rocambolesque affaire de résurrection.



Saham Ad
Mercato : le Real Madrid ne veut pas de l'option Neymar, la raison

LDC/PSG : Neymar sanctionné par l’UEFA pour ses insultes contre les arbitres ?

Éliminatoires CAN 2019 le Bénin complique la tâche pour le Togo

Qualif CAN Egypte 2019 / Match Bénin- Togo : le tandem Foli Bazi et Claude Leroy pour la victoire des Éperviers