>

Rebondissement dans l’affaire Super League : un nouveau PDG élu pour mener à bien le projet

Partager l'article sur :

Même en procès, le projet de Super League européenne garde la tête hors de l’eau et bien haut, car malgré le fait que plusieurs de ses membres ont “quitté le navire” suite aux menaces de l’UEFA, le projet vit et est toujours en cours. Avec le FC Barcelone et le Real Madrid comme pierres angulaires du projet (la Juventus fait également toujours partie du projet), la Super League attend toujours une décision de justice (déjà en 2023, selon les dernières informations sur le dossier) sur l’existence ou non d’un monopole de l’UEFA.

Une fois cette décision tombée, les présidents Florentino Pérez et Joan Laporta vont devoir s’activer. Puisque si elle est bonne, donc favorable aux clubs, ils feront leur possible pour lancer rapidement la compétition. C’est pourquoi la direction du projet a annoncé : « La société chargée de sponsoriser et de piloter le développement de la compétition a choisi un nouveau directeur général. L’homme de 48 ans est Bernd Reichart. Il est un dirigeant du secteur des médias et du sport qui, jusqu’à récemment, occupait le poste de PDG du groupe RTL Deutschland.

L’objectif initial sera d’entamer un dialogue actif et élargi avec un large groupe de parties prenantes du football, telles que les clubs, les joueurs, les entraîneurs, les supporters, les médias et les décideurs politiques. L’objectif est de faciliter le développement d’un modèle sportif durable pour les compétitions européennes de clubs qui reflète les intérêts mutuels et à long terme des fans et de la communauté du football au sens large », ajoute la déclaration.

Pour rappel, après le déjeuner des directeurs à Madrid avant le clasico perdu par le Barça, Joan Laporta a insisté une fois de plus sur la nécessité de faire avancer le projet : « En ce moment, c’est la seule solution que nous voyons pour défendre les intérêts des clubs, les nôtres et ceux de tout le monde ».