Redresser notre système éducatif en défaillance

Me Alioune Badara Cisse, Médiateur de la République du Sénégal et Président de l’AMP-UEMOA
Me Alioune Badara Cisse, Médiateur de la République du Sénégal et Président de l’AMP-UEMOA

Cela fait un bon moment qu’on ne sait plus quand l’année scolaire va commencer ou quand elle va se terminer. Ce problème ne touche pas seulement le Togo, mais toute la sous-région.

L’Association des médiateurs des pays membres de l’UEMOA (AMP-UEMOA) a annoncé, ce vendredi 23 septembre, une Conférence internationale sur les crises et dysfonctionnements dans le secteur de l’éducation qui, se tiendra en janvier 2017 à Cotonou.

Selon Alioune Badara Cisse, Médiateur de la République du Sénégal et Président de l’AMP-UEMOA, l’une des causes de ces dysfonctionnements est que « les enseignants n’enseignent pas, mais ils veulent être payés. Et pendant qu’ils font grève dans les établissements publics, les voilà qui décernent le cours dans les établissements privés. Nous pensons que les fonds mis à la disposition du ministère de l’économie et des finances, pour les rémunérer, ne sont là que pour rémunérer les services qu’ils auront prescrits. S’ils veulent aller en grève, ils n’ont qu’à se faire payer sur les cotisations qu’ils mettent à disposition de leurs syndicats. »

Espérons que, cette conférence rendra notre système éducationnel plus performant.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Dougoutigui à Jeff le Béninois : « Si tu utilises mon image encore une fois, je porterai plainte »