Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Rejet de la candidature de Didier Drogba : La FIFA donne raison à la commission électorale de la FIF

Credit Photo : DR

Facebook
Twitter
WhatsApp

Parfois, il est préférable de raisonner au lieu de résonner. Ils ont longtemps fait croire que l’ancien Comité exécutif de la FIF ne voulait pas que Didier Drogba soit candidat à l’élection à la présidence de la FIF. 

Et pourtant, ce dernier ne remplissait pas les conditions d’éligibilité au poste de président de l’institution fédérale.

Et pour cause, le champion d’Europe 2012 n’avait pas pu réunir les 8 parrainages nécessaires pour la validation de sa candidature.

Après avoir menti pendant de longs mois, nous parlons des soutiens de DD, la FIFA a fini par donner raison à la commission électorale de la faîtière de la discipline reine qui avait rejeté, à raison, la candidature de l’ex-attaquant de Chelsea.

En effet, en introduisant dans les statuts révisés de l’organe de gestion du ballon rond local, la réduction du nombre de parrainages pour le scrutin présidentiel de la maison de verre de Treichville, cela signifie que l’organisation basée à Zurich, en Suisse, avoue clairement que son poulain n’avait pas pu obtenir les 8 parrainages qu’il lui fallait pour valider sa candidature à l’élection à la présidence de la faîtière de la discipline reine. 

Par conséquent, pour éviter qu’il soit confronté au même problème, au mois de mars prochain, elle a préféré demander qu’on réduise le nombre de parrainages pour le vote du patron du ballon rond local. 

Et cela, de 8 à 4. Devant cette implacable évidence, les partisans de l’enfant de Niaprahio continuent à faire ce qu’ils savent faire de mieux : distraire les Ivoiriens.