Relation OEACP/UE : un nouvel accord de partenariat post-Cotonou en passe d’être entériné

Débuté en septembre 2018 en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, les négociations post-Cotonou ont abouti ce jeudi 3 décembre 2020 à un accord politique sur le texte d’un nouvel accord de partenariat.

Une fois entré en vigueur, l’accord servira de nouveau cadre juridique et guidera les relations politiques, économiques et en matière de coopération entre l’UE et 79 membres l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), anciennement dénommé Groupe des États ACP ; et ce, pour les vingt prochaines années.

Le nouvel accord, qui succédera à l’accord de Cotonou, devra être approuvé, signé et ratifié par les parties, couvrira un grand nombre de domaines, allant du développement et de la croissance durables aux droits de l’homme, à la paix et à la sécurité, et il sera axé sur une mise en œuvre fondée sur les priorités régionales.

Grâce au nouvel accord, les pays membres de l’UE et de l’OEACP seront mieux à même de répondre aux besoins émergents et aux défis mondiaux, tels que la pandémie de COVID-19, le changement climatique, la gouvernance des océans, les migrations, la paix et la sécurité.

 «L’accord politique conclu aujourd’hui, à l’issue de ces longues et intenses négociations, ouvre la voie à un partenariat moderne et plus engagé au niveau national, régional et international. À cette occasion, je tiens à adresser mes sincères félicitations à nos négociateurs en chef qui ont travaillé sans relâche pour parvenir à ce résultat.», a expliqué Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, négociateur en chef de l’OEACP et président du groupe central de négociation ministériel.

Plus d'articles
Tina Glamour : Voici pourquoi le père de DJ Arafat ne voulait pas qu’elle devienne chanteuse