Remaniement : cette ancienne ministre de François Hollande qui devrait être nommée Premier ministre par Emmanuel Macron

Le secret reste pour le moment intact. Depuis sa réélection le 24 avril dernier, Emmanuel Macron n’a toujours pas révélé qui prendrait la relève de Jean Castex au poste de Premier ministre. Les spéculations vont donc bon pour tenter de deviner qui sera l’heureux élu. Ce mardi 10 mai, les candidats de la majorité présidentielle pour les élections législatives se sont réunis aux Docks d’Aubervilliers où le chef de l’État a passé les a rejoints pendant un moment. À la sortie de ce rassemblement, un nom aurait été évoqué par plusieurs représentants du parti, comme l’a révélé Paul Larrouturou sur Twitter.

“Rumeur remaniement numéro 6440 : de nombreux députés et candidats sortent des docks de Paris où Emmanuel Macron vient de passer deux petites heures en murmurant : ‘ne le répète pas mais c’est Audrey Azoulay qui sera nommée à Matignon vendredi'”, a écrit le journaliste de LCI sur le réseaux social.

Rumeur remaniement numéro 6440 : de nombreux députés et candidats sortent des docks de Paris où Emmanuel Macron vient de passer deux petites heures en murmurant : « ne le répète pas mais c’est Audrey Azoulay qui sera nommée à Matignon vendredi ». #FaitesVosJeux

Mais qui est Audrey Azoulay ? Âgée de 49 ans, elle a occupé le poste de Ministre de la Culture et de la Communication sous la présidence de François Hollande. Directrice générale de l’Unesco depuis 2017, elle a été réélue pour un second mandat de quatre ans à la tête de l’organisation en novembre 2021.

Son profil pourrait cocher de nombreuses cases pour s’installer à Matignon. Il y a quelques semaines, Emmanuel Macron avait estimé que le nouveau Premier ministre devra avoir une fibre à la fois “sociale, environnementale et productive”. Le président de la République “a le souhait, bien sûr, d’une nomination féminine à Matignon”, avait indiqué Clément Beaune, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, sur BFMTV. Si Audrey Azoulay était nommée, elle deviendrait donc la première femme à occuper ce poste depuis Edith Cresson en 1991. En attendant, le Premier ministre actuel Jean Castex restera en fonction jusqu’à la fin du premier quinquennat d’Emmanuel Macron, qui s’achève formellement ce vendredi 13 mai au soir.

Similaires