Rencontre Gbagbo-Bédié : Henri Konan Bédié donne des détails importants… Guillaume Soro en ligne de mire

Annoncée depuis plusieurs mois, la rencontre entre les deux (2) géants de la politique ivoirienne, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, a finalement en lieu le lundi 29 juillet dernier à Bruxelles.

Rencontre Gbagbo-Bédié Henri Konan Bédié donne des détails importants… Guillaume Soro en ligne de mireA l’issue de cet entretien privé, un communiqué final des discussions a été publié, mais le patron du PDCI est revenu chez nos confrères de RFI sur certains sujets qui demeurent flous.

Lire aussi : Togo : la première édition de la semaine du secteur privé annoncée

Invité à se prononcer sur RFI, au sujet de cette rencontre, Bédié a abordé plusieurs sujets, mais s’est appesanti sur la question de la création d’une plateforme réunissant les partis d’opposition de Côte d’Ivoire. Etant donné qu’une rencontre entre les deux hommes n’est pas synonyme d’accord de principe des deux parties pour la mise en place de plateforme. Toutefois, il a annoncé pour cette semaine la signature de l’accord marquant la naissance de cette plateforme des formations politiques de l’opposition.

Lire aussi : RDC : 65 ministres pour le premier Gouvernement de Félix Tshisekedi ?

 «La plateforme est déjà entrée dans les faits. Nous travaillons ensemble, le PDCI comme le FPI et d’autres partis qui y adhèrent. Si Laurent Gbagbo rentre, il prend sa place dans tout cet ensemble. Nous menons ensemble dans le combat pour une réconciliation nationale complète, totale », a souligné Bédié, patron du PDCI-RDA.

Dans cette même logique, Konan Bédié a aussi abordé le cas Guillaume Soro et, ce dernier aurait accepté d’en faire partie.

Lire aussi : Togo-Ghana : un nouvel Ambassadeur nommé par Akufo-Addo à Lomé

« Formellement, la plateforme n’est pas encore signée », a indiqué Bédié ajoutant que ce sera fait cette semaine. Si Soro fait partie de la dite plateforme et que Gbagbo s’apprête à signer, il va sans dire que les leaders auraient donné le bon exemple de réconciliateur.

Plus d'articles
Le Hip Hop pour barrer la route au SIDA