Alors que plusieurs voix s’élèvent pour demander aux chefs d’Etat de la Zone du Sahel de boycotter cette rencontre avec le président Français Emmanuel Macron sur la question principale de la présence française dans le Sahel, IBK reçoit officiellement sa « convocation » de la part de Paris.

Lire aussi : 3 arrestations pour une fraude à la cryptomonnaie de plus de 420 milliards FCFA

« Le Président #IBK a reçu ce 10 déc, Christophe Bigot, envoyé spécial du Président français pour le #Sahel. Il était porteur d’une invitation à prendre part à la rencontre de Pau, le 16 déc. axée autour de Barkhane et de l’harmonisation des dispositions sécuritaires dans le Sahel. » peut-on lire dans un tweet de la présidence du Mali.

IFT

Son homologue du Burkina Faso a aussi reçu la sienne ce mardi 10 décembre des mains d’un envoyé spécial, renseigne Beninwebtv.