A la veille des de 72 heures de grèves dans les banques et assurances au Togo lancées par le Synbank et le Synassur, une rencontre tripartite entre NSIA, les syndicats et le Gouvernement a eu lieu ce lundi 24 juin, a-t-on appris.

Cette rencontre avait pour objectif de parvenir à un dialogue au sein de l’entreprise en vue d’une résolution de ce différend. Ainsi à l’issue de cette séance de travail, indique-t-on de source officielle, que les 9 employés licenciés bénéficieront de leurs droits légaux.



Lire aussi : Francophonie : la garde rapprochée de la Rwandaise Louise Mushikiwabo

« Bien entendu, les normes et la législation du travail doivent être respectées. Mais nous ne devons pas transformer ce genre de situation en un conflit entre Togolais notamment entre des responsables syndicaux et des étrangers qui travaillent dans notre pays », a déclaré le ministre du Travail, Gilbert Bawara.

« Nous avons toujours eu le souci de promouvoir le dialogue et la concertation à l’intérieur des entreprises pour régler toutes sortes de difficultés qui peuvent survenir, mais dans des cas particuliers, veuillez à ce qu’à l’avenir, le dialogue soit amélioré et renforcé à NSIA », a indiqué Gilbert Bawara à l’endroit des responsables de l’entreprise.

Lire aussi : CPI / Affaire Gbagbo, Blé Goudé : ‘requête’ des victimes ; les précisions de l’avocat Me Séry

« J’exhorte les travailleurs des secteurs des banques et des assurances à surseoir à la grève et à m’engageant en tant que membre du gouvernement à être garant du dialogue au sein des entreprises et garant du respect des normes et codes du travail », a-t-il ajouté.

Synbank et Synassur disent Niet !

Malgré la rencontre avec le ministre ce lundi, les syndicats ont confirmé la tenue de cette grève de 72 heures dans une note parvenue à notre rédaction. “Comme cette grève a pour objectif de faire appliquer la loi du Travail dans toute sa rigueur, nous informons nos membres des Banques, des Etablissements Financiers et des Compagnies d’Assurances et des Sociétés de Courtages que la grève des 25, 26, 27 juin 2019 est maintenue et commence ce 24 juin 2019 à partir de minuit”, peut-on lire dans un communiqué conjoint du Synbank et du Synassur.

Il est à rappeler que selon les responsables des 2 syndicats, les caisses et guichets automatiques des banques et assurances seront fermés les 25, 26 et 27 juin 2019 sur toute l’étendue du territoire national si les 9 camarades ne sont pas réintégrés.