Renforcement du réseau agro-météorologique au TogoLes changements climatiques n’épargnent aucun pays, et le Togo n’est pas du reste.

En vue d’anticiper sur les conséquences que pourraient occasionner ce phénomène sur les rendements de l’agriculture togolaise, le Ministère en charge du secteur grâce à l’appui du Fonds Mondial pour l’Environnement, a offert ce mercredi 17 février à Lomé, neuf stations météorologiques automatiques et un Centre de collecte des données pour un coût total de 124.301.877 francs Cfa hors taxe, à la Direction générale de la météorologie nationale (DGMN).



Ces appareils qui seront repartis dans les cinq régions du Togo, permettront avant tout d’augmenter le réseau agro-météorologique sur toute l’étendue du territoire national ; de renforcer la collecte et le traitement des données d’une manière qualitative dans les différentes stations pour avoir la possibilité de disposer des prévisions météorologiques devant permettre aux producteurs de prendre des décisions, avant, pendant et après les campagnes agricoles.

Cette action s’inscrit dans la logique des engagements pris lors de la dernière Conférence des parties tenue le mois de décembre dernier à Paris et les accords climatiques relatifs.