Lomé abrite ces lundi 29 au mardi 30 octobre 2018, la réunion constitutive du Réseau africain des experts et professionnels en commande publique. Une réunion qui vient répondre à l’un des défis que rencontre la commande publique et le système de passation des marchés publics en Afrique.

En effet, selon les statistiques en Afrique, le volume en valeur des marchés publics passés annuellement correspond à l’équivalent de 50% des importations africaines. Une part importante qui nécessite réformes et accompagnements pour une pleine participation aux économies nationales.



La réunion qu’abrite Lomé à partir de ce lundi devra aboutir à la naissance d’un réseau d’experts et professionnels de la commande publique en Afrique. Elle devra à terme, permettre de porter haut la voix de l’Afrique sur les questions liées à la commande publique et aider à l’élaboration des idées forces et stratégies de reformes dans le secteur de la commande publique sur le continent.

Selon les explications de M. Kapou René, Directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics au Togo (ARMP-Togo) et organisateur de ladite rencontre : « Avant Lomé, il existait différents réseaux, suivant les régions d’Afrique, que l’on soit en Afrique francophone ou anglophone ». La réunion de Lomé permettra de : « fédérer tous ces réseaux en un unique réseau africain en commande publique. Ceci permettra aux participants de finaliser les textes devant permettre de constituer ce réseau »

La réunion de Lomé fait suite à une requête adressée à Johannesburg en avril 2017 en vue de la constitution d’un réseau panafricain de la commande publique. Elle balise ainsi la voie au forum de haut niveau sur la commande publique qui se tiendra au Sénégal en 2019.