Réussite du Sommet de Lomé : les zems ont leur rôle à jouer

reussite-du-sommet-de-lome-les-zems-ont-leur-role-a-jouerLes zems sont connus comme des durs de la chaussée. Insultes, viol du code de la route, discourtoisie, non-respect de l’autorité sont quelques-uns des comportements qui leur sont reprochés.

Tout ça, le Gouvernement et la corporation de ces pros veulent y mettre fin, du moins au cours de la période d’accueil des hôtes de marque du Sommet de l’Union africaine à Lomé.

Les ministères togolais en charge de la Formation civique, de la Sécurité ; la Délégation à l’organisation du Secteur informel (DOSI) et le Mutuel des Conducteurs de Taxi-moto (MUCTAM) ont organisé une journée de réflexion, ce jeudi 6 octobre à Lomé, sur la contribution des conducteurs des taxis-motos à la promotion des valeurs civiques au Togo ; une initiative pour inculquer à ces professionnels des courses rapides en villes les valeurs civiques et citoyennes.

Pour le ministre Yark Damehame en charge de la Sécurité, « C’est un Sommet au cours duquel nous demandons la contribution individuelle et collective de tout un chacun ».

«Leur corporation a organisé une journée de réflexion pour attirer l’attention de leurs camarades sur la bonne conduite, le respect du code de la route, le respect des cortèges officiels, le respect de l’autre usager », et nous ne pouvons que les soutenir dans cette initiative, a-t-il ajouté.

Plus d'articles
Le Groupe de travail sur le secteur de la santé a jusqu’à fin avril pour rendre son rapport