Révélations accablantes sur le passé de Meghan Markle

L’histoire d’amour de Meghan Markle avec le prince Harry est digne d’un conte de fée. Actrice hollywoodienne, elle a rejoint la famille royale en épousant l’élu de son cœur devant le monde entier, le samedi 19 mai 2018.

Mais si la duchesse a fui les feux des projecteurs en se réfugiant à Vancouver, après avoir renoncé à ses fonctions royales le mercredi 8 janvier, le New York Magazine s’est rappelé que la maman du petit Archie n’a pas toujours été contre un peu de médiatisation.

Meghan Markle : son père la prévient, « Si je n’ai pas de nouvelles, je donne une interview tous les mois »

D’après les informations de ce mercredi 5 février de la journaliste Vanessa Grigoriadis, Meghan Markle allait même jusqu’à solliciter les journalistes.

« Il y a plusieurs années, Meghan Markle est venue au magazine Elle pour une conversation dans la salle de conférence. Une pratique assez courante pour les actrices d’une certaine renommée mais d’une ambition insatiable et qui leur permettait de charmer les éditeurs », explique la journaliste.

Le tout pour devenir la star d’un article ou encore décrocher une place en couverture du magazine. “Inhabituellement solliciteuse” de la presse, Meghan Markle était prête à tout pour se faire une place sur le devant de la scène.

Togo : « Les jeunes doivent changer de mentalité et investir pour leur futur sans attendre le gouvernement », Marie-Reine Bassaley, JFL 2019

« À cette époque, elle suppliait ses amis de la présenter à des entrepreneurs technologiques célibataires », raconte Vanessa Grigoriadis. Finalement, ce sont pour les bonnes manières du prince Harry qu’elle a succombé.

Avide de notoriété au début de sa carrière de comédienne, elle a réussi à faire les gros titres de la presse britannique et internationale en rejoignant le clan Windsor-Mountbatten.

La reine Elizabeth II : “Enrhumée’’, elle annule une visite officielle

Surmenée, comme elle a pu le confier en octobre 2019, cette médiatisation l’a finalement repoussée. En renonçant à leurs statuts de membres seniors de la famille royale, le prince Harry et sa belle “ont été libérés d’un poids”, selon une source citée par le magazine People. Les époux et leur fiston Archie mènent une vie tranquille, jamais très loin des polémiques, dans un manoir luxueux au Canada.

Plus d'articles
Togo/Opération de prévention de la criminalité : voici ce qu’il faut faire pour éviter les gardes à vue de 48 heures