in ,

Rihanna : la star célèbre la victoire des Lakers

Rihanna est complètement fan des Lakers. Alors forcément, après la victoire de l’équipe de basket, la star était juste déchaînée. Rihanna est l’une des plus importantes stars du moment. Et pour cause, l’artiste est au cœur de nombreux projets. En effet, Rihanna travaille actuellement sur son prochain album, a développé sa marque de cosmétiques Fenty Beauty, mais a aussi sa propre marque de lingerie Savage x Fenty. Dingue, non ?

Néanmoins, sa marque de sous-vêtements, Savage x Fenty, fait actuellement polémique. Et pour cause, Doom, l’une des musiques utilisées lors de son défilé, reprend les propos d’un hadith de Mahomet. Alors forcément, depuis qu’elle a utilisé ce morceau pour un défilé de lingerie, beaucoup l’accusent de blasphème ! Eh oui, Rihanna est humaine et fait, comme tout le monde, des erreurs ! Mais apparemment, la star semble vouloir tourner la page de cet évènement polémique. D’ailleurs, comme le montre sa dernière publi Insta, ce bad buzz n’a pas empêché Rihanna de fêter la victoire des Lakers. Rihanna est une grande fan des Lakers. En effet, la chanteuse suit tous leurs matchs avec attention.

Et devinez quoi ! Les Lakers sont, une fois de plus, champions de la NBA ! Une incroyable victoire que Rihanna a souhaité célébrer, comme en témoigne une vidéo postée sur son compte Instagram.
En effet, sur cette dernière, on peut voir Rihanna, complètement déchaînée, en train de danser avec une amie sur « We are the champions » de Queens.

Et les deux amies n’ont pas négligé leur tenue. En effet, les deux femmes portent des vêtements aux couleurs des Lakers avec maillot, serre-têtes et pompoms assortis ! Et franchement, Rihanna et son amie semblent vraiment savourer cette victoire des Lakers !

source : onvoitout.com




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Melania Trump : sa jeunesse totalement réinventée par Donald Trump

France : le concours d’entrée à Sciences Po modifié dans un souci « d’ouverture social »