La demeure devait sûrement lui rappeler de mauvais souvenirs. Un an et demi seulement après avoir acheté une splendide villa hollywoodienne, la chanteuse Rihanna a décidé de se séparer de ce bien immobilier d’exception logé sur les hauteurs de Los Angeles.

Vue latérale de la villa de Rihanna

Alors que six mois auparavant, un fan de la star un peu trop entreprenant s’était introduit dans cette maison pendant douze heures, “Riri” a décidé de la mettre en vente au prix de 7,495 millions de dollars a annoncé Variety, ce lundi 3 décembre.

Une villa dernier cri datant de 2015 dont la chanteuse barbadienne ne veut plus. Pourtant avec ses 660m², la demeure présente un nombre impressionnant de pièces et de services d’exception.

Camouflée de toute part par de hauts feuillages, la maison au style méditerranéen contemporain compte pas moins de six chambres pour dix salles de bain.

Par ailleurs, elle renferme tout ce dont on peut rêver pour se détendre: un billard, une salle de cinéma ou encore une salle de sport privée, sans oublier la magnifique piscine extérieure.

En plus de tous ces atouts, le futur acquéreur pourra se venter d’habiter à seulement quelques dizaines de mètres du célèbre Hollywood Boulevard et son “Walk of Fame”, rien que ça.

Si on ne connaît pas la raison exacte de cette vente, tout laisse à penser que l’intrusion dans les lieux d’Eduardo Leon, un fan de la chanteuse, aurait convaincu l’artiste de 30 ans de se séparer définitivement de la maison.

L’homme en question aurait d’ailleurs déclaré à la police qu’il était venu pour faire l’amour avec Rihanna, au moment de son interpellation. On comprend mieux les réticences de la chanteuse à continuer de vivre dans cette villa luxueuse.

La chanteuse de “Work” pourrait s’offrir une belle plus-value en revendant pour 7,4 millions de dollars cette maison achetée pour 6,8 millions de dollars à l’été 2017.

Nul doute que cette demeure trouvera très vite un acheteur. Le simple fait que Rihanna y ait passé près d’une année pourrait suffire pour convaincre n’importe qui ayant les moyens de se l’offrir.