Roi 12 12 : tout savoir sur le richissime malien et la provenance de son surnom mythique

Roi 12 12 est indéniablement l’une des personnes les plus connues au Mali. Et il doit en partie sa célébrité à sa richesse et son attitude de se montrer proche des personnes qui peuvent potentiellement chanter à sa gloire.

Et alors que les discussions sur la source de sa richesse continuent de plus belle sur la toile, le média Entreprenariat par Excellence Mali, a consacré tout un article au dressage de la biographie du richissime malien révélant également d’où il tire son surnom.

Selon la source, parti de peu, Sidi Mouctar Dembélé de son vrai nom, est aujourd’hui un homme d’affaires prolifique classé parmi les jeunes les plus riches du Mali et de l’Afrique de l’ouest. Un entrepreneur philanthrope au parcours impressionnant.

Il avait commencé à faire du commerce quand il était encore élève pendant les weekend et vacances. Issu d’une famille de commerçant et riche, le roi 12 12 décide de bâtir son propre empire que de s’intéresser aux biens acquis par sa famille. À l’âge de 12 ans, il s’est lancé dans la vente d’essence dans des bouteilles au bord de la route et au marché de Banankabougou et faisait la maçonnerie aussi. Il se réveillait à 5h du matin pour vendre l’essence et retournait à l’école à 8h.

Finalement, il abandonne l’école pour se consacrer au petit commerce. Courageux et intelligent, Bassidi fut un cireur de chaussures à l’Aéroport international du Président Modibo Kéita et également un monteur de vélos au Grand marché de Bamako. Plus tard il devient un vendeur de moto à Bamako. Dembélé a opté pour la vente de véhicules d’occasions en 2006. Aujourd’hui un vendeur incontournable d’automobile à la tête de l’un des plus grands parcs d’automobile du Mali. Ami des artistes Roi 12 12 distribue des millions aux artistes maliens et de la sous-région.

Comment est-il devenu Roi 12 12 ? Selon lui, ce nom vient suite à une appréciation d’une vieille dame. « Quand une vieille dame de passage a vu mes voitures garées dans un parking automobile à Bamako, elle était étonnée. Du coup, elle m’a appelée ‘Denké i bi tanifilà’, en langue française mon fils, vous êtes 12 sur 12 ». Illico, le jeune Malien décide de mettre sur les plaques de ses véhicules à vendre 12/12, d’où le nom Roi 12-12.

Similaires