in

Royaume-Uni : accusé d’avoir enfreint les règles du confinement, le conseiller de Boris Johnson se justifie

Après avoir été accusé d’avoir enfreint les règles du confinement, Dominic Cummings, conseiller de Boris Johnson, estime avoir agi de façon “légale et raisonnable”.

 

Cristiano Ronaldo lance un compte Instagram pour donner des cours de Fitness

L’accusé s’est prononcé sur le sujet le lundi 25 mai 2020 lors d’une conférence de presse. « Je ne regrette pas ce que j’ai fait », avait-il déclaré.

Selon lui, il n’y avait rien d’anormal de rendre visite à ses proches pendant une période où la vie de ces derniers était menacée.

Coronavirus : Un film d’anticipation sur les effets de la pandémie en préparation

Rappelons qu’à la fin du mois de mars, alors que le Royaume-Uni était en plein confinement et que les Britanniques ne pouvaient pas sortir plus d’une heure de chez eux, Dominic Cummings a rendu visite à ses parents, à 400 kilomètres de Londres, avec sa  femme et ses enfants, et ce, alors qu’il présentait des symptômes du Covid-19.



Tanzanie Le président fait tester une papaye ; elle est déclarée positive à la Covid-19

Tanzanie : Le président fait tester une papaye ; elle est déclarée positive à la Covid-19

Haïti : la FIFA suspend le président de la fédération accusé de viols sur mineures