in ,

Royaume-Uni : des volontaires seront infectés par le coronavirus

L’entreprise pharmaceutique Open Orphan Plc au Royaume-Uni envisage de faire des expériences dans lesquelles un groupe de volontaires sera infecté par le coronavirus, rapporte le Bloomberg.

L’agence de presse indique que le gouvernement du pays a signé un contrat avec la compagnie pharmaceutique Open Orphan Plc concernant la mise en place du programme Human Challenge, qui aidera à accélérer l’élaboration d’un vaccin contre la Covid-19.

Dans le cadre des essais afin d’établir la dose minimale nécessaire pour que la personne soit infectée par le SARS-CoV-2, un groupe de volontaires recevra ce nouveau virus. Il a été précisé que l’état de santé des candidats sera observé de très près et que les individus courant le risque de développer une forme grave de la maladie ne seront pas autorisés à participer à l’expérience.

Selon Open Orphan Plc, l’étude est unique, puisque les essais semblables sont effectués habituellement sur des volontaires en présence de remèdes connus à l’efficacité prouvée. La compagnie reconnaît que le programme actuel soulève des questions d’éthique et souligne que l’initiative doit obtenir l’autorisation des autorités britanniques et du comité spécialement convoqué.

Les compagnies conceptrices de vaccins Pfizer Inc. et AstraZeneca ont déclaré à Bloomberg qu’elles n’envisageaient pas de lancer des essais semblables.

Il est envisagé d’allouer 43 millions de dollars pour cette expérience qui est prévue dans la subdivision spécialisée du Royal Free Hospital de Londres.

Les partisans de l’étude voient en elle un avantage car ils estiment qu’elle contribuera à l’élargissement des connaissances sur l’immunité, l’efficacité des vaccins, ainsi qu’à une estimation des risques de contamination répétée d’une personne par le coronavirus.

Source : Sputnik




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo quelques jours de congé pour le président Faure Gnassingbé

Togo : la nouvelle garde discrète de Faure Gnassingbé

Brexit : Barnier évoque un possible accord pour cette semaine

Ce Français rafle le deuxième plus gros jackpot Internet de l’histoire