in ,

Royaume-Uni : la Première ministre Theresa May annonce (enfin) son départ

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé, vendredi, vers 11 heures, sa démission de son poste. Celle-ci sera effective le 7 juin, le temps que le Parti conservateur, le plus important à la Chambre des communes, désigne un nouveau leader.

Cette annonce est peu surprenante tant la cheffe du gouvernement est allée de déconvenues en déconvenues. L’accord de divorce qu’elle a négocié avec l’Union Européenne a été rejeté à trois reprises par les députés, ce qui a contraint l’exécutif à repousser au 31 octobre au plus tard le Brexit, alors qu’il était initialement prévu le 29 mars, et à organiser les élections européennes en catastrophe.

Lire aussi : Bénin / Air France : Christine Quantin de retour à Cotonou après son expulsion

Theresa May, 62 ans, a pris la tête de l’exécutif en juillet 2016, peu après que les Britanniques eurent voté à 52% en faveur du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016. David Cameron, qui avait initié le processus, avait démissionné dès le lendemain du résultat du vote.

L’ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, champion des Brexiters, fait partie des favoris pour la remplacer.




Ad Banque Atlantique
Association des Conseils Chrétiens et Eglises d’Afrique de l’Ouest, ACCEAO, recrutement, consultant, partenaire principal, PPLM

Togo : Grant Thornton recrute (23 mai)

Togo, prostitution, travail de sexe, main d’œuvre,

Côte d’Ivoire : un réseau d’esclaves s3xuelles orchestré par des Nigérianes démantelé