Russie : Josep Borrell au chevet de l’opposant Alexeï Navalny

La situation d’Alexeï Navalny devient de plus en plus compliquée. Les autorités russes refusent la libération de l’opposant. Pour faire bouger les lignes, l’Union européenne se mêle du débat.

Pour ce faire, l’UE a envoyé un émissaire en la personne de Josep Borrell ce jeudi 4 février 2021. Il rencontrera le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov pour les moyens de la libération. Cette piste est incertaine parce que Kremlin refuse toute ingérence des autres pays et institutions.

Josep Borrell ne rassure pas. « Je n’obtiendrai sans doute pas la libération d’Alexeï Navalny », a-t-il confié lundi. « Borrell n’obtiendra rien, c’est sûr. Poutine ne montrera jamais sa faiblesse », a pour sa part expliqué Alexeï Malachenko, de l’Institut de recherche Dialogue entre les civilisations. Mais le politologue n’exclut pas des signaux.

En attendant une réponse favorable des autorités, les deux jours de visite de Josep Borrell seront mis à profit.

Avec 20minutes.fr

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : concours de recrutement d’élèves-inspecteurs et d’élèves-conseillers pédagogiques