Russie : Navalny accusé de fraude

Une enquête pour “fraudes à grande échelle” a été ouverte en Russie contre l’opposant Alexeï Navalny, en convalescence à l’étranger depuis son empoisonnement présumé, ont annoncé mardi les autorités, l’intéressé dénonçant une “hystérie” du Kremlin.

Le Comité d’enquête russe a indiqué dans un communiqué que M. Navalny était soupçonné d’avoir dépensé pour son usage personnel 356 millions de roubles soit 3,9 millions d’euros au taux actuel de dons récoltés par “plusieurs” organisations sans but lucratif.

Il s’agirait des dons au Fonds de lutte contre la corruption, fondé par l’opposant, et cinq autres entités de défense des droits humains dont M. Navalny est “de fait le directeur”. Le Comité d’enquête soutient que M. Navalny a utilisé cette somme “pour l’acquisition de biens personnels et matériels, ainsi que le paiement de dépenses y compris des vacances à l’étranger”.

Pour ce délit, la loi russe prévoit jusqu’à dix ans d’emprisonnement. “On dirait que Poutine fait une crise d’hystérie”, a réagi l’opposant sur son compte Twitter. Il a appelé ses partisans à se “moquer” de cette nouvelle enquête en continuant à faire des dons à ses organisations.

Plus d'articles
T.B. Joshua : “Ce ne sera pas facile pour moi de…” ; Ce message émouvant du prophète avant sa mort devient virale (vidéo)