in

Rwanda: le fondateur de l’antivirus Kaspersky désire contrecarrer les cybermenaces en Afrique

Eugène Kaspersky, Fondateur de l’antivirus Kaspersky envisage ouvrir un nouveau bureau à Kigali, au Rwanda, afin de soutenir la croissance rapide de ses activités en Afrique de l’Est.

En marge du Sommet Transform Africa 2019 qui s’est tenu au Rwanda, Eugène Kaspersky s’est entretenu avec H.E Paul Kagame, président de la République du Rwanda pour discuter de la manière dont Kaspersky Lab pourrait collaborer avec le gouvernement rwandais pour mieux protéger le pays des cybermenaces. Cette collaboration sera profitable non seulement pour le Rwanda, mais également pour le reste de l’Afrique de l’Est.

Selon le Baromètre des risques 2018 de l’assureur allemand Allianz, la cybermenace en Afrique est, en effet, bien réelle et ses modes opératoires sont aujourd’hui de plus en plus rapides, furtifs et dévastateurs.

«Les gouvernements et les entreprises à travers l’Afrique ont besoin d’une approche intégrée de la détection et de la gestion des menaces complexes pour lutter contre les cybercriminels disposant de ressources financières importantes et cherchant constamment à exploiter toute vulnérabilité», a déclaré Eugene Kaspersky, PDG de Kaspersky Lab.

Monsieur Amir Kanaan, directeur général de Kaspersky Lab pour le Moyen-Orient, la Turquie et l’Afrique, a déclaré « Nous voyons un grand potentiel sur le marché africain, en particulier avec les initiatives de transformation numérique en cours. Les nations à travers le continent adoptent de nouvelles technologies pour faciliter et améliorer leurs méthodes de travail. Si la stratégie de prévention des infections était suffisante il y a quelques années, les entreprises doivent aujourd’hui être en mesure de détecter le moment où elles sont infectées ou piratées, de prévoir le comportement des pirates et de réagir rapidement aux attaques pour minimiser les dégâts et leur impact. Nous pouvons apporter notre soutien pour y parvenir ».

Kaspersky Lab est une société internationale présente dans près de 200 pays et territoires du monde entier. Le nouveau bureau à Kigali sera le 36e bureau de représentation de la société dans le monde.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Fiat-Chrysler annonce une fusion avec Renault

Boko Haram, Al-Baghadi, État islamique

Terrorisme : l’État islamique revendique les récentes attaques dans les pays du Lac Tchad